FireDM – Un gestionnaire de téléchargement qui vous mettra le feu

Rédigé par Administrator Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : LINUX, WINDOWS

Youtube-dl, je suis sûr que vous adorez, mais si la ligne de commande vous rebute, voici FireDM, un super outil de téléchargement qui permet de récupérer n’importe quel fichier ou vidéo YouTube ou autre le plus rapidement possible.

Développé en Python, FireDM utilise un système de connexions simultanées pour récupérer des fichiers seuls ou des playlists entières de tout un tas de sites de streaming. Chaque download peut être repris là où il s’est arrêté en cas de coupure réseau et vous pouvez même commencer à regarder une vidéo avant même qu’elle soit finie d’être téléchargée.

Une fonctionnalité « batch » permet de récupérer plusieurs liens en même temps et pour les vidéos, programmer des horaires de téléchargement et vous pouvez même récupérer les sous-titres séparément ou choisir la qualité de la vidéo avant de la télécharger.

FireDM surveille votre presse papier, donc vous n’aurez qu’à copier un lien pour que celui-ci soit automatiquement détecté par FireDM.

Pour ceux qui aiment récupérer des vidéos « protégées » dans un espace « membre », FireDM supporte également les cookies ou les logins / password.

C’est un super outil qui je pense vous rendra bien service. C’est dispo ici pour Linux et Windows.

BlobBackup – Un outil de sauvegarde minimaliste pour Windows, Mac ou Linux

Rédigé par Administrator Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : LINUX

Allez, inspirez lentement par le nez… Puis expirez par la bouche bruyamment.

Ensuite, jetez un coup d’œil à votre collègue pour constater si votre haleine est dérangeante, puis répétez après moi :

  • Je ne suis pas un abruti, je fais des sauvegardes, car les sauvegardes c’est INDISPENSABLE.
  • Je ne suis pas un abruti, je fais des sauvegardes, car les sauvegardes c’est INDISPENSABLE.
  • Je ne suis pas un abruti, je fais des sauvegardes, car les sauvegardes c’est INDISPENSABLE.
  • Je ne suis pas un abruti, je fais des sauvegardes, car les sauvegardes c’est INDISPENSABLE.
  • Je ne suis pas un abruti, je fais des sauvegardes….

RAAAAH HORREUR, vous venez de vous rendre compte que vous n’avez pas fait de sauvegardes depuis un moment.

Shame on you comme dirait Ophélie (Réf de Xenial, t’as capté).

Alors on fait comment ?

Pas de panique, il existe un super outil libre et gratuit qui s’appelle BlobBackup qui va vous permettre très facilement de programmer des sauvegardes.

Au travers d’une interface qui aurait pu être bien pire compte tenu de la licence libre de l’outil, vous allez pouvoir dupliquer vos données les plus précieuses à différents endroits, qu’ils soient locaux ou distants. En effet, BlobBackup vous permet de faire du backup chiffré, incrémental et économe en espace disque vers un autre point de montage, vers un serveur SFTP, ou vers Amazon AWS, Google Cloud, Microsoft Azure, Amazon S3 ou pour les vrais winners, vers Backblaze.

Une fois la config en place vous pouvez opter pour une sauvegarde programmée ou manuelle avec ou sans rétention de version précédente.

Ensuite, il y a plus qu’à laisser tourner. Pour l’installer rien de plus simple, il suffit de le télécharger ici pour Windows, macOS ou Linux.

Si vous avez besoin d’une sauvegarde un peu plus « avancée » techniquement, avec plus de paramètres, je ne peux que vous conseiller le logiciel RClone. Par contre, si vous ne voulez pas vous emmerder avec la technique et les détails et que vos besoins en sauvegarde sont simples, basiques, BlobBackup sera parfait pour vous.

PsychOS – Le Linux retro compatible i486DX / i586 / i686

Rédigé par Administrator Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : LINUX, LINUXIENS

Aujourd’hui je vous propose de tester une distribution Linux. Et oui, une de plus, mais je vous promets que celle-ci ne vous laissera pas indifférent.

Elle se nomme PsychOS et vous propose de renouer avec ce bon vieux DOS (FreeDOS plus exactement). Pour cela le développeur TheOuterLinux est parti d’une distrib Devuan ASCII 32 bits et l’a garni de logiciels qui vont faire fondre les amateurs de rétro-informatique.

En effet, PsychOS a été imaginé pour les créatifs fauchés, les étudiants et les développeurs à l’ancienne. Les autres, passez votre chemin !

PsychOS est conçu pour offrir un OS et un environnement de bureau fonctionnel, au look rétro, capable de fonctionner sur de vieilles machines type i686 et contient de nombreux logiciels, codecs, et firmwares (récents) qui vont vous permettre de jouer ou de bosser sereinement sans vous préoccuper des détails ou des performances.

Il vous faudra 512 MB de ram minimum, et l’installation vous prendra environ 11 GB sur le disque dur. Mais vous pouvez aussi le lancer en live CD pour expérimenter la bête.

Pour ceux qui veulent ressusciter un ancien i486DX / i586, une version baptisée PsychOS486 est également disponible. Elle embarque moins de logiciels, mais sera capable de tourner sur une machine avec 64 MB de RAM minimum, et ne prendra que 4,71 GB d’espace sur le disque dur.

Comme elle est équipée par défaut de DOSBox, PsychOS intègre des logiciels DOS open source ou freeware qui peuvent être lancés directement. Mais vous pouvez aussi installer les vôtres comme à l’ancienne, y compris des jeux.

On retrouve par exemple AnimatorAKA permettant de créer des animations DOS au format FLI, DOS Navigator pour parcourir les fichiers, GMENU pour créer des menus sous DOS, LoveDOS un framework pour faire des jeux 2D en Lua, FreeBasic pour les amateurs du langage BASIC sans oublier PaintPro (version de 1997 !!).

Vous y retrouverez également pas mal d’émulateurs pour Commodore 64, ZX Spectrum, PlayStation, NES, Nintendo DS, Atari 2, Acorn, Super Nes, et bien sûr le célèbre Retro Arch. Bref, y’a de quoi faire.

PsychOS est donc un Linux qui sort un peu de l’ordinaire et qui vous permettra de redonner un second souffle à une machine, mais également vous offrira tous les outils récent pour bosser ou surfer, tout en conservant une passerelle vers le passé avec le support de DOS ou les émulateurs intégrés.

Vous pouvez télécharger PsychOS ici ou l’essayer en ligne directement ici.

Et pour les curieux sachez que le même développeur propose PsychDOS qui est environnement de bureau pour DOS (FreeDOS, DOSBox, DOSEmu et compagnie) qui permet d’utiliser simplement DOS comme système d’exploitation. Hé oui, il y en a qui aiment encore ça.

Évidemment, comme avant vous ne pourrez utiliser qu’un logiciel à la fois, ce qui vous permettra de rester concentré. Les mêmes logiciels DOS que dans PsychOS sont inclus comme des émulateurs (GameBoy, NES, Sega, Atari…etc) ou des utilitaires, mais vous pouvez également ajouter les vôtres en cas de besoin.

Mon TOP des outils de compression d’images

Rédigé par Administrator 1 commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : LINUX, MACOS, WINDOWS

Si vous avez un site web, vous savez sans doute que les performances d’affichage c’est important. Pour vos visiteurs d’abord qui ne veulent forcement attendre que tout se charge ou qui ont des petites connexions, mais également pour vous afin d’économiser de l’espace disque, de la bande passante et surtout éviter de niquer votre référencement. Car oui Google tient compte également des temps de chargement de vos pages pour vous ressortir dans son moteur.

Aujourd’hui je vous propose plusieurs outils, open source pour la plupart, super cools qui vont permettre de compresser vos images via une interface graphique.

Au sommaire :

  • Imagine
  • ImageOptim
  • Sqoosh
  • File Optimizer
  • RIOT
  • Compressor
  • Image Resizer
  • Pingo
  • EzGif

 

Imagine

Projet sous licence libre, Imagine permet de compresser de manière individuelle ou en batch des images et de les sortir au format JPG, PNG et même WebP ce qui est le format le plus optimisé du moment.

L’outil fonctionne sous Linux, macOS et Windows et repose comme la plupart sur des outils tiers de compression, en l’occurrence pngquant, mozjpeg et WebP.

À télécharger ici.

ImageOptim

Celui là c’est mon préféré. Il fonctionne avec une interface graphique, tourne uniquement sous macOS (+version web) et utilise de nombreux outils tiers pour vous proposer la meilleure compression possible avec un ratio qualité / poids acceptable en fonction de vos besoins, sachant que tout est paramétrable dans les options. ImagineOptim utilise en effet les outils suivants : Zopfli, PNGOUT, OxiPNG, AdvPNG, PNGCrush, JPEGOptim, Jpegtran, Guetzli, Gifsicle, SVGO, svgcleaner & MozJPEG.

Une gros plus de cet outil c’est que vous pouvez également l’appeler en ligne de commande, donc l’intégrer sans souci dans vos scripts Automator ou autre. Et en plus il est libre.

À télécharger ici.

Et pour les paresseux ou ceux qui n’ont pas de mac, ImageOptim est également dispo en version web ici.

Sqoosh

Sqoosh n’est pas un outil à télécharger, mais un service en ligne qui vous permettra aussi de compresser vos images, mais également de les réduire en taille et en palette de couleurs (ça veut dire moins de couleurs sur l’image). Plusieurs algo de compression sont dispo comme MozJpeg, JPEG XL, OxiPng, WebP, mais aussi les algo de compression intégrés à votre navigateur.

Une fois vos images uploadées, vous pouvez voir les différences avant / après avec un espèce de slider.

À tester ici.

File Optimizer

File Optimizer est également open source et tourne sous Windows. Il est très très moche, mais vous permettra de compresser vos images, mais également tout un tas d’autres fichiers, sans changer le format ou l’extension.

Les formats supportés sont les suivants :

.3G2, .3GG, .3GP, .7Z, .A, .AAI, .AC, .ACC, .ADP, .AI, .AIR, .APK, .APNG, .APPX, .APR, .ART, .ART, .AVI, .AVS, .BAR, .BMP, .BPG, .BPL, .BSZ, .CBT, .CBZ, .CDR, .CDT, .CHI, .CHM, .CHQ, .CHS, .CHW, .CIN, .CMYK, .CMYKA, .CPL, .CSL, .CSS, .CUR, .DB, .DB, .DCX, .DDS, .DEB, .DES, .DIB, .DLL, .DOC, .DOCM, .DOCX, .DOT, .DOTM, .DOTX, .DPX, .DRV, .DWF, .DWFX, .EAR, .EASM, .EML, .EMLX, .EPDF, .EPDF, .EPRT, .EPUB, .EXE, .FAX, .FAX, .FB2, .FDF, .FITS, .FLA, .FLAC, .FLV, .FPX, .FPX, .FXG, .FXG, .GALLERY, .GALLERYCOLLECTION, .GALLERYITEM, .GFT, .GIF, .GRAY, .GRS, .GZ, .HDR, .HRZ, .HTM, .HTML, .ICB, .ICL, .ICO, .ICO, .INK, .INLINE, .IPA, .IPK, .IPSW, .ITA, .ITS, .ITZ, .J2C, .J2K, .JAR, .JFI, .JFIF, .JIF, .JNG, .JP2, .JPC, .JPE, .JPEG, .JPG, .JPS, .JPT, .JS, .JSON, .KML, .KMZ, .KMZ, .KSF, .LIB, .LIT, .LUA, .LUAC, .LXF, .LZL, .LZMA, .M4A, .M4B, .M4P, .M4R, .M4V, .MAX, .MBX, .MCE, .MDB, .MDT, .MDZ, .MHT, .MHT, .MHTML, .MHTML, .MIC, .MIF, .MIFF, .MIX, .MIZ, .MK3D, .MKA, .MKS, .MKV, .MMIP, .MNG, .MONO, .MOV, .MP3, .MP4, .MPC, .MPD, .MPEG, .MPG, .MPO, .MPP, .MPP, .MPR, .MPT, .MSC, .MSG, .MSG, .MSI, .MSL, .MSP, .MST, .MSZ, .MTV, .MTW, .MVG, .MVZ, .MZZ, .NAR, .NBK, .NOTEBOOK, .O, .OBJ, .OCX, .ODB, .ODF, .ODG, .ODP, .ODS, .ODT, .OEX, .OGA, .OGG, .OGG, .OGV, .OGX, .OGX, .OLE, .OLE2, .ONE, .OPT, .ORA, .OSK, .OST, .OTB, .OXPS, .P7, .PALM, .PBM, .PCC, .PCD, .PCDS, .PCL, .PCLS, .PCX, .PDB, .PDF, .PFM, .PFS, .PGM, .PIC, .PICON, .PICT, .PK3, .PNG, .PNM, .PNS, .POTM, .POTX, .PPAM, .PPM, .PPS, .PPSM, .PPSX, .PPT, .PPTM, .PPTX, .PSB, .PSD, .PTIF, .PTIF, .PTIFF, .PTIFF, .PUB, .PUB, .PUZ, .QT, .QWK, .R2SKIN, .RA, .RAM, .RDB, .RDB, .RFA, .RFG, .RFT, .RGB, .RGBA, .RLL, .RM, .RMSKIN, .RMVB, .RTE, .RV, .RVT, .S3Z, .SCR, .SGI, .SGML, .SLDASM, .SLDDRW, .SLDM, .SLDPRT, .SLDX, .SMIL, .SOU, .SPL, .SPO, .SQLITE, .SQLITE2, .SQLITE3, .STZ, .SUN, .SVG, .SVGZ, .SWC, .SWF, .SYS, .TAR, .TGA, .TGZ, .THM, .TIF, .TIFF, .UYVY, .VBX, .VCARD, .VCF, .VDA, .VDX, .VICAR, .VIFF, .VLT, .VOB, .VSD, .VSS, .VST, .VST, .VSX, .VTX, .WAL, .WAR, .WAV, .WBA, .WBMP, .WEBA, .WEBM, .WEBP, .WIZ, .WMA, .WMV, .WMZ, .WPS, .WSZ, .X, .XAP, .XBM, .XHTML, .XHTML, .XL, .XLA, .XLAM, .XLC, .XLM, .XLS, .XLSB, .XLSM, .XLSX, .XLTM, .XLTX, .XLW, .XML, .XML, .XMZ, .XNK, .XPI, .XPM, .XPS, .XSF, .XSL, .XSLT, .XSN, .XWD, .YCBR, .YCBRA, .YUB, .Z01, .Z02, .Z03, .Z04, .Z05, .Z06, .Z07, .Z08, .Z09, .Z10, .ZIP, .ZIPX, .ZX01, .ZX02, .ZX03, .ZX04, .ZX05, .ZX05, .ZX06, .ZX07, .ZX08, .ZX09, .ZX10, STICKYNOTES.SNT and THUMBS.DB

À télécharger ici.

RIOT

RIOT est un outil de compression pour Windows qui est gratuit, capable de compresser des tas de formats d’images même bien chelous en PNG, JPG ou GIF via une interface graphique qui vous permet d’ajuster également les réglages manuellement. RIOT peut prendre en charge plusieurs images en même temps avec son mode batch et une fois l’image compressée, vous pouvez voir un avant / après.

À télécharger ici.

Compressor

Un autre service en ligne, gratuit en version de base qui vous permettra de compresser vos images en « lossy », c’est à dire avec perte de qualité. C’est très basique, mais ça peut faire l’affaire pour un besoin ponctuel.

À découvrir ici.

Image Resizer

Présent dans les PowerToys de Microsoft, ImageResizer vous permet de réduire la taille et le poids de vos photos sous Windows.

À découvrir ici. Et pour installer les PowerToys c’est ici que ça se passe.

Pingo

Pinga quant à lui est un clone de ImageOptim, mais conçu pour Windows et en source fermé. Vous glissez-déposez vos images, et paf, tout sera instantanément optimisé. L’outil gère le multithreading et il y a blinde de paramétrages possibles et les performances sont au top !

À télécharger ici.

EZGif

EZgif, c’est la boite à outils ultime du web qui vous permet de faire énormément de choses avec vos images. De la compression bien sûr, mais aussi de la conception de Gifs animés, etc., etc.

 

↓