Les nouveautés Netflix pays par pays

Rédigé par Administrator Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : SERVICE WEB

Si vous utilisez un VPN de qualité comme Cyberghost, vous avez maintenant accès à tous les catalogues Netflix du monde et surtout le catalogue US qui offre un choix de films et de série beaucoup plus large que ce que nous avons en France.

Mais avec tous ces catalogues à votre portée, il n’est pas simple de s’y retrouver concernant les nouveautés. Mais c’était sans compter sur le site Unogs qui offre un aperçu des dernières nouveautés Netflix pays par pays.

Super pratique si vous avez l’impression d’avoir écumé le catalogue et que vous ne savez plus quoi regarder.

D’une manière générale, je trouve que les nouveautés Netflix, mis à part leurs blockbusters, sont mal mises en avant sur l’application, donc ce site est une aubaine pour les amateurs de séries et de cinéma.

Alors qu’est ce qu’on se regarde ce soir ?

GeekTyper – Faites vous passer pour un hacker (en carton)

Rédigé par Administrator Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : SERVICE WEB

Vous êtes entouré de gens qui ne comprennent rien à l’informatique et vous voulez leur en mettre plein les yeux ?

Alors, devenez hacker !

Trop compliqué, me direz-vous ? Que nenni !

Car oui, grâce au site GeekTyper, vous pouvez passer votre navigateur en plein écran et adopter un environnement de bureau totalement faux aux couleurs de la NSA, de Mr Robot, Umbrella Corp ou Militech.

GeekTyper permet de lancer des applications très flippantes de cracking de mots de passe, de coding à la vitesse de la lumière et autres machins qui font des lignes de commande automatiquement pendant que vous tapez sur votre clavier.

De quoi vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas 🙂 En tout cas, il y a de quoi faire de bonnes blagues.

Un petit tour d’horizon en vidéo…

De mon côté, j’ai une grosse préférence pour l’ordinateur de Didier Raoult (lol) :

Le site est également disponible sous la forme d’un économiseur d’écran voire d’une application Windows si vous en faites un usage intensif. Et si votre truc, c’est de vous la raconter au bistrot, il y a également la version mobile sur Android.

GeekTyper c’est par ici.

Une ÉNORME liste de chaînes IPTV gratuites

Rédigé par Administrator Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : SERVICE WEB

Si vous voulez monter votre propre service IPTV pour vos besoins personnels et arrêter des payer des services mafieux pour regarder de la TV en streaming, j’ai ce qu’il vous faut.

Il s’agit d’un dépôt Github qui compile plusieurs playlists au format .m3u regroupant plus de 20 000 streams en IPTV. Attention, comme la radio en streaming, rien d’illégal ici, c’est tout simplement des chaînes dont les flux sont accessibles gratuitement et légalement sur le web.

Pour le commun des mortels, ça suffira largement à votre bonheur.

Pour commencer à regarder la TV, lancez simplement VLC ou tout autre lecteur vidéo capable de lire les fichiers M3U comme Kodi puis faites Fichier -> Ouvrir un flux réseau et copiez collez simplement l’un des liens ci-dessous :

  • La liste générale : https://iptv-org.github.io/iptv/index.m3u
  • Triée par pays : https://iptv-org.github.io/iptv/index.country.m3u
  • Triée par catégories : https://iptv-org.github.io/iptv/index.category.m3u
  • Triée par langue : https://iptv-org.github.io/iptv/index.language.m3u
  • Avec chaînes pour adultes (NSFW) : https://iptv-org.github.io/iptv/index.nsfw.m3u

 

Ces listes sont maintenues par une communauté de bénévoles donc n’hésitez pas à la rejoindre. Et surtout si vous êtes développeur, vous pouvez intégrer ces chaînes IPTV avec le JSON suivant :

https://iptv-org.github.io/iptv/channels.json

Et si VLC ça ne vous convient pas, vous pouvez également passer par un service en ligne comme Whats Up TV qui est capable de charger des playlists M3U pour vous afficher ensuite les chaînes.

Profitez en bien !

Tailscale – Votre réseau privé virtuel sans prise de tête

Rédigé par Administrator Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : ADMINISTRATION SYSTEME RÉSEAU, SERVICE WEB

Bon, quand je vous dis VPN, vous pensez à NordVPN ou Surfshark pour chiffrer votre surf quand vous êtes sur un wifi public ou accéder au catalogue Netflix US. Mais un VPN c’est principalement un moyen de créer un réseau privé virtuel sur lequel peut se rejoindre l’ensemble de vos appareils (smartphones, ordinateurs, tablettes…etc.) pour communiquer et partager des fichiers au travers d’Internet en toute confidentialité, comme s’ils étaient sur un réseau local.

Hé oui. C’est surtout ça un VPN.

Les plus curieux d’entre vous auront peut-être mis ça en place après avoir suivi mon tuto pour installer WireGuard sur leur propre serveur. Maintenant si vous n’êtes pas un expert technique de la ligne de commande, j’ai une solution à vous proposer.

Cela s’appelle Tailscale et c’est un service qui vous permet de créer un réseau sécurisé entre vos serveurs, vos ordinateurs et vos instances dans le cloud et cela même si vos machines sont séparées par des pare-feu ou des sous-réseaux.

Cela vous rappellera surement des outils de tunneling comme ngrok ou de réseau privé comme Hamachi (rebaptisé Logmein) ou Freelan.

Niveau tarif, c’est gratuit pour une utilisation personnelle ce qui vous donne le droit de connecter jusqu’à 100 appareils sur le réseau privé. Pour installer Tailscale, c’est super simple. Il suffit d’aller sur la page des téléchargements et de choisir le client adapté à votre OS : Windows, Linux, macOS, Android ou encore iOS. Ensuite il suffit de se connecter avec votre compte TailScale et l’appareil rejoindra votre réseau privé virtuel.

Ainsi chacune de vos machines aura sa propre adresse IP sur ce réseau virtuel privé, ce qui vous permettra d’accéder à leurs services (prise de contrôle à distance, un NAS, un Plesk, accès aux fichiers, passerelle domotique ou que sais-je) sans devoir ouvrir des ports sur le net.

Pas de serveur à gérer, toujours en service, même config pour toutes les machines, gestion des utilisateurs simplifiée, IPs fixes avec possibilité de DNS privé et surtout super simple à configurer et à installer. Et vous pouvez même transférer facilement des fichiers entre vos machines grâce à une feature baptisée Taildrop.

Vraiment pratique !

Tailscale propose également un outil pour lister les services présents sur les machines pour plus facilement retrouver les ports ouverts et accéder en un clic à certains d’entre eux (comme VNC si vous l’avez installé)

Une fonctionnalité baptisée Magic DNS permet également d’enregistrer automatiquement les noms DNS des machines de votre réseau. Ainsi, si vous ajoutez un nouveau serveur web appelé « mon-server » à votre réseau, vous pourrez utiliser directement son nom dans la barre d’adresse de votre navigateur ou dans vos lignes de commande. Tailscale saura les retrouver.

Tailscale permet également de définir des contrôles d’accès basés sur les rôles pour restreindre les serveurs sensibles ou autoriser les personnes de votre choix à ne voir que ce dont ils ont besoin.

Niveau sécurité, Tailscale s’appuie sur le protocole de chiffrement utilisé dans WireGuard (Noise), et tout le trafic réseau reste privé et ne transite jamais par les serveurs de Tailscale. De plus concernant les clés de chiffrement, il y a une rotation automatique des clés chaque heure, ce qui permet de réduire les risques en cas de clé volée ou d’identifiants révoqués.

Enfin, pour plus de traçabilité, chaque connexion est enregistrée de manière centralisée des deux côtés, et peut être consultée à partir d’un tableau de bord et d’une API de journalisation.

Grâce à Tailscale, vous pourrez enfin créer votre propre réseau privé virtuel pour bosser depuis n’importe où comme si vous étiez sur votre réseau local et ça c’est top !

À découvrir d’urgence ici.

Comment atomiser un tweet ?

Rédigé par Administrator Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : SERVICE WEB

Vous le savez, j’adoooore bloquer les connards sur Twitter. J’ai d’ailleurs une liste qui arrive à bientôt 500 trous d’culs bloqués ! Et franchement, la vie est plus douce sans les tweets de ces gens peu recommandables remplis d’ondes négatives. Vous connaissez d’ailleurs l’histoire de la Ligue du lol… J’en un bon paquet de harceleurs dans ma liste et si vous voulez mieux vous rendre compte du délire, je vous invite à lire ce livre fabuleux.

Je vous passe également ceux dont j’ai froissé l’égo avec un article ou un autre, les fous de la gare et les affreux jaloux… ce qui en avait traumatisé pas mal (looool), mais le service a fermé malheureusement. Je vous avais également recommandé Bodyguard, une super application qui vous protège des harceleurs en ligne et autres cyber pervers narcissiques.

Il y a donc toute cette faune de m’as-tu-vu à l’égo surdimensionné qui osent insulter et harceler en public. Mais il faut savoir que ces gens ont également une petite cour de fans qui n’ont pas de courage à part celui de liker les tweets qui vous visent. Alors que faire ?

Et bien je vous ai dégoté un nouvel outil qui s’appelle Megablock et qui permet à partir d’un tweet de bloquer :

  1. Le tweet
  2. L’auteur du Tweet
  3. Et tous les courageux qui ont liké l’affreux tweet ;-)))

C’est magique ! Et très libérateur !

A tester ici.

Perso, depuis que j’utilise ces outils, je suis beaucoup plus détendu sur les réseaux sociaux et finalement, je ne bloque plus grand monde. A croire que la fange Twitter qui me touche n’est composée que d’une petite armée de 500 personnes, soit pas grand-chose 🙂

Bref, je vous le conseille.

↓